Accueil
A la une
L’éloignement durable du marché du travail PDF Imprimer Envoyer
Rapports
Mardi, 07 Octobre 2014 19:57

Dans ce rapport, le Conseil montre que l’éloignement du marché du travail est un processus aux causes très variées. Certaines personnes rencontrent des situations ou des difficultés particulières qui les amènent à s’éloigner, volontairement ou non, de l’emploi. D’autres s’éloignent du fait d’un chômage qui dure. Malgré la diversité de leur parcours, toutes sont cependant confrontées à une même réalité : l’absence durable d’emploi crée ou aggrave un certain nombre de difficultés qui amoindrissent encore les probabilités de retour à l’emploi et menacent les trajectoires professionnelles.
Parler de l’éloignement durable du marché du travail c’est donc s’intéresser au cœur des causes et des conséquences de certaines difficultés sociales, c’est aussi faire primer la situation réelle des personnes sur les diverses catégories administratives existantes.
Télécharger le rapport  

 
L’insertion par l’activité économique en 2012 PDF Imprimer Envoyer
Articles
Jeudi, 16 Octobre 2014 14:16

En 2012, près de 128 000 salariés en insertion ont travaillé dans une structure de l’insertion par l’activité économique (IAE), en moyenne chaque mois, soit une augmentation de 4,2 % par rapport à l’année précédente. La moitié d’entre eux étaient mis à disposition par une association intermédiaire (AI), un tiers travaillaient dans un atelier et chantier d’insertion (ACI), et les autres dans une entreprise d’insertion (EI, 11 %) ou pour une entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI, 9 %). 142 000 personnes ont été recrutées par une structure de l’IAE. Les nouvelles embauches augmentent de 3,5 % dans les ACI et de 4,6 % dans les AI, tandis qu’elles diminuent dans les EI et les ETTI. Dans les ACI, qui proposent des contrats aidés aux personnes les plus éloignées de l’emploi, le plus souvent allocataires du RSA, le nombre de salariés embauchés ou renouvelés a continué de progresser, quoique plus lentement que l’année précédente. Il décroît pour la deuxième année consécutive dans les EI. L’activité des ETTI ralentit en 2012, suivant la trajectoire de l’intérim au sens large. Les salariés passés par une structure de l’IAE sont peu nombreux à être en emploi à la sortie : c’est le cas d’un tiers des sortants d’AI et de moins d’un quart des sortants d’EI.

Dans : Dares Analyse, n°79, octobre 2014, 12 p.

Télécharger le document 

 
Décret n° 2014-1156 du 9 octobre 2014 PDF Imprimer Envoyer
Décrets et arrêtés
Vendredi, 10 Octobre 2014 15:32

relatif à l’acquisition et à l’utilisation des points acquis au titre du compte personnel de prévention de la pénibilité
Le présent décret détermine en premier lieu les modalités d’acquisition de points au titre du compte personnel de prévention de la pénibilité. Ainsi, les salariés employés durant toute l’année et exposés à un seul facteur de risque professionnel acquièrent quatre points par année civile et ceux exposés à plusieurs facteurs, huit points. Les salariés dont le contrat commence ou s’achève au cours de l’année civile acquièrent, par période de trois mois d’exposition, un point s’ils sont exposés à un seul facteur et deux points en cas d’exposition à plusieurs facteurs. Le nombre maximal de points pouvant être inscrits sur le compte au titre de l’ensemble de la carrière du salarié est fixé à 100 points. Le barème d’acquisition des points fait l’objet d’un aménagement pour les assurés nés avant le 1er juillet 1956.
Le décret définit en second lieu les modalités d’utilisation des points acquis. Ces derniers peuvent d’abord être utilisés pour financer une formation professionnelle en vue d’accéder à un emploi non exposé ou moins exposé dans le cadre d’un abondement du compte personnel de formation, chaque point permettant d’acquérir 25 heures de formation. Les points peuvent également financer une réduction du temps de travail, 10 points permettant de compenser une réduction du temps de travail équivalente à 50 % pendant un trimestre. Enfin, les points acquis peuvent être utilisés pour majorer la durée d’assurance vieillesse, 10 points permettant d’acquérir un trimestre d’assurance. Les vingt premiers points inscrits sur le compte sont réservés à la formation professionnelle. Le salarié effectue sa demande d’utilisation des points auprès de la caisse chargée de la liquidation des pensions de retraite de base du régime général dans le ressort de laquelle se trouve sa résidence. Des modalités particulières pour les règles d’utilisation des points sont aménagées pour les assurés nés avant le 1er janvier 1963.
Le décret précise enfin que le paiement de la cotisation additionnelle due par les employeurs au titre de la pénibilité est effectué au plus tard le 31 janvier de l’année suivante ou, pour les employeurs de salariés agricoles, le 15 février de l’année suivante.

Télécharger le décret

 
Note de conjoncture Emploi-Marché du Travail 2ième Trimestre 2014 PDF Imprimer Envoyer
Actualités régionales
Vendredi, 26 Septembre 2014 16:44

Au deuxième trimestre 2014, 417 licenciements économiques ont été comptabilisés par Pôle emploi (+9,7% sur un an). Le nombre de ruptures
conventionnelles homologuées par la Dieccte Guadeloupe atteint 498 (+28,4% sur un an). La demande d’emploi de catégorie A augmente de 1,2% à 60 820 demandes. Pour les plus jeunes (les moins de 25 ans), il y a une baisse de
7,1%. Pour les plus âgés (50 ans et plus), la hausse atteint 12,8%.

 
Demandeurs d’emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe et Îles du Nord en août 2014 PDF Imprimer Envoyer
Actualités régionales
Jeudi, 25 Septembre 2014 12:13

Fin août 2014, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A inscrits à Pôle Emploi s’établit à 61 850 en Guadeloupe et Îles du Nord. Ce nombre augmente de 0,5 % par rapport à fin juillet 2014 (soit +330). Sur un an, il est en hausse de 2,3 %. En France entière, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A diminue de 0,3 % par rapport à la fin juillet 2014 (+4,9 % sur un an).

En Guadeloupe et Îles du Nord, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C inscrits à Pôle emploi s’établit à 69 210 fin août 2014.

Lire la suite...
 

europe partenaire


ACTIONS DE FORMATION RECENTES

DOSSIERS

Le contrat de plan régional de développement des formations professionnelles

actu thématique

Bibliothèque numérique

 

nouveauservice de consultation et de prêt de livres numériques


Afficher le  CARIF OREF sur une carte GOOGLE plus grande


CARIF-OREF Guadeloupe

Champ d'Arbaud - 26 rue Félix EBOUE
97100 BASSE-TERRE
Tél. : 0590 99 35 30
Fax : 0590 81 16 30
mail : cariforef@carif-oref-gpe.org


newsletter 16newsletter 15

centreinffo

intercarif new 2012

Voir aussi :

 seformerbt

VAE Guadeloupe